L’Angell est un vélo capable de s’adapter à son utilisateur. Une révolution française dans le monde du cycle.
Découvrir un Angell Bike est un moment très particulier. C’est un peu comme la découverte de l’iPhone en 2007 ou de la première Tesla en 2008. On se dit au départ que l’on va tester un vélo connecté de plus, erreur. Il a été pensé comme le smartphone d’Apple ou la voiture électrique d’Elon Musk.

En effet, l’Angell n’est pas un simple un vélo électrique et connecté, c’est un vélo intelligent. Mieux, il s’offre la coquetterie d’être hybride. Si on le veut ou en cas de panne de batterie, il est utilisable et reste un vélo connecté. Et sans son smartphone, on peut le paramétrer depuis son écran tactile. Cerise sur le gâteau, il est made in France à 75%, européen pour le reste ou presque.
La suite de ‘article BMFTV